1ère édition du Festival des solidarités - 2017

Après 20 ans d’existence, la Semaine de la solidarité internationale devient, à partir de 2017, au plan national, le Festival des solidarités et se déroule sur deux semaines. Ce festival est dédié aux solidarités locales et internationales.

Visuel du programmeComme il est de tradition, à Gentilly, depuis plus de dix ans, la Ville et les associations de Gentilly ont programmé pour la première édition du Festival des solidarités de nombreux événements, entre le samedi 18 novembre et le samedi 2 décembre 2017, autour des thématiques de l’engagement et des droits humains : projections, débats, musique, spectacles, rencontres... Entrée libre

 Pour consulter ou télécharger le programme du festival, cliquez ici ou sur la couverture du programme.

 

Le programme en détails

Samedi 18 novembre

 10h-12h30, marché du centre-ville (place de la Victoire du 8 mai 1945) : Présentation du programme, porteur de paroles et batudaca (percussions), par l’association Takari Taka

Faisons du bruit pour les solidarités ! Exprimez-vous !

Venez rencontrer les organisateurs du Festival (ville et associations) et vous exprimer sur les solidarités !
L’association Takari Taka déambulera à travers le marché entre 11h et 12h. Avec sa bonne humeur et ses rythmes endiablés venus du Brésil, la batucada, menée par le tambour-roi du samba, est l’occasion de (re-)découvrir ces rythmes exotiques et de participer avec vos mains… et vos pieds !

 

A partir de 16h30, salle des fêtes (14 place Henri-Barbusse) : Rendez-vous jeunesse solidaire

« Être solidaires ici et là-bas » : vous avez entre 16 et 28 ans, venez partager vos expériences ou en découvrir, à travers un atelier d’écriture slam, des jeux, des rencontres avec des jeunes partis à l’étranger

En présence d'associations gentilléennes de solidarité locale et internationale

Passages sur scène de Mad avec son master-class vidéo, du jeune rappeur ZKI

Pour clôturer la journée, scène ouverte de jeunes talents gentilléens (16-28 ans)

Vous êtes Gentilléen.ne ? Vous avez entre 16 et 28 ans ? Vous êtes chanteur/se, rapeur/se, slameur/se, danseur/se, vous avez envie de monter sur scène ? Alors inscrivez-vous avant le 15 novembre !  La scène de la salle des fêtes vous sera entièrement dédiée !
I
nscription préalable obligatoire avant le 10 novembre au Point Information Jeunesse, 7 rue du président Allende

 

Mercredi 22 novembre

 20h30, salle des fêtes (14 place Henri-Barbusse) : spectacle musical « Méta Tounganna » - « Je pars à l’aventure » (traduction de la langue  bambara)

Par L’atelier des Gents et Takari Taka, avec la participation d’élèves du Conservatoire d’Arcueil

Découvrez le parcours de jeunes de 14 à 18 ans que la vie a conduit à quitter leur pays de naissance et à vivre ici

 

Douze jeunes sont auteurs et interprètes : Abdoulaye, Aboubacar Sidick, Adama, Alpha, Dama, Kaly, Mikel, Moussa, Oumar, Samir, Sékou et Souleymane. De l’écriture des textes à la représentation finale, chacun a pu raconter son difficile et riche parcours de vie, avec l’appui de musiciens du Conservatoire d’Arcueil, de comédiens professionnels et d’éducateurs. L’objectif de cette démarche artistique : partager une réalité méconnue et favoriser l’intégration des jeunes.

Ces jeunes, venus de pays différents (Mali, Guinée, Côte-d’Ivoire, Bengladesh…) qu’ils ont fuis pour des raisons variées (la misère, la guerre, la persécution…) sont des « mineurs isolés étrangers ». Sans représentant légal sur le territoire français, ils sont accueillis au sein de l’établissement Gaïa 94 à Gentilly.

Avec la participation d’élèves de L’atelier des Gents

Mise en scène par Rose Mary Cerdeira d’Orros et mise en musique par Muriel Gastebois

 

Jeudi 23 novembre

20h30, CMAC (2 rue Jules-Ferry) : rencontre-débat « Où en sont les femmes de Djibouti ? »

Par l’association Femmes solidaires, comité Arcueil-Gentilly-Cachan

Echangez avec Aïcha Dabalé, présidente du Comité des femmes djiboutiennes contre les viols et l’impunité

Elles avaient fait la grève de la faim en 2015, dans le local de Femmes solidaires au Chaperon vert, pour dénoncer les viols, armes de guerre, perpétrés par les militaires djiboutiens en toute impunité, brisant ainsi le mur du silence. Aujourd’hui, où en sont-elles ? Quelles pistes pour amplifier l’action au plan international ? Comment continuer à les soutenir ?

Débat animé par Gwendoline Coipeault, présidente du Comité local de Femmes solidaires.

 

Samedi 25 novembre

A partir de 14h45, CMAC (2 rue Jules-Ferry) : 8 heures de solidarité avec la Palestine

Par l’Association France Palestine Solidarité, comité de Gentilly

Familiarisez-vous avec un pan de l’histoire de la Palestine !

15h – Projection du documentaire « La terre parle arabe » (2007, 61 min) de Maryse Gargour, mosaïque de séquences concernant la Palestine d’avant 1948 (recherche historique, récits, citations, témoignages, documents d’époque)

17h30 – Débat « La mémoire de la Nakba », regard de la société israélienne sur cette « catastrophe », en arabe, désignant l’exode de plus de 700 000 Palestiniens à la suite de la création de l'État d'Israël en 1948, animé par Thomas Vescovi, enseignant et chercheur en histoire contemporaine, auteur de Bienvenue en Palestine et de La mémoire de la Nakba en Israël

Stands de solidarité avec la Palestine, vente de produits palestiniens (huile d’olive, savon, broderies…), expositions, tatouage au henné

20h – Repas convivial (participation 10 €)

 

Lundi 27 novembre

 20h, auditorium du Conservatoire (2 rue Jules-Ferry) : projection-débat « Demandeur d’asile, réfugié, migrant : quelles réalités ? »

Assistez à la projection Des papiers pour des réfugiés (1992, 52 min) de Jamshid Golmakani et familiarisez-vous avec les notions et les vécus des migrants

Echanges en présence du réalisateur et d’un spécialiste d’Amnesty international (sous réserve)

En partenariat avec le Collectif de soutien aux personnes en situation administrative irrégulière, le Comité des observateurs des droits de l’homme, Horizon communication

 

Mercredi 29 novembre

 14h, Maison des familles (place de l’Agora, cité Victor-Hugo) : projection du film burkinabé « Wallay », de Berni Goldblat (2017, 85 min)

Ady a 13 ans et n’écoute plus son père qui l’élève seul en banlieue lyonnaise. Ce dernier, à bout de ressources, décide de confier Ady à son oncle Amadou le temps d’un été. L’oncle Amadou et sa famille habitent de l’autre côté de la Méditerranée... au Burkina Faso ! Là-bas, à 13 ans, on se doit de devenir un homme mais Ady, persuadé de partir en vacances, ne l’entend pas de cette oreille...

Visionnez le film et échangez autour d’un goûter partagé

En partenariat avec l’association Afrique sur Bièvre, autour du festival Ciné regards africains (f
estival organisé du 24 novembre au 3 décembre, projection de courts et longs métrages de réalisateurs africains dans les communes du Val-de-Bièvre, programme détaillé sur le site de l’association : www.asurb.com)

Les projections de deux moyens métrages marocains (Aya va à la place et Un ticket de cinéma) se dérouleront le 23 novembre pour les élèves de CM1 et CM2 des écoles élémentaires de Gentilly.

 

Samedi 2 décembre

16h30-23h, CMAC bar-foyer : projection-débat « Amérique latine : espérances de paix »

Par l’association France Amérique latine, comités de Gentilly et du Val-de-Marne

Partagez le rêve de paix du sous-continent latino-américain, en célébrant les accords de paix en Colombie et la fin d'un cycle de conflit social armé de plus d'un demi-siècle !

17h00 – Projection du documentaire Che Guevera, naissance d'un mythe, de Tancrède Ramonet (2017, 52 min)

Cinquante ans après sa mort, en mêlant témoignages de premier plan, documents inédits et archives méconnues, ce film entreprend un travail de reconstruction de l’image du guérillero héroïque, figure emblématique de la lutte pour la justice et l’espérance de paix des peuples latino-américains.

18h30 – Conférence-débat, en présence de Janette Habel, politologue et maître de conférences à l'Institut des hautes études d'Amérique latine, et de Michael Löwy, directeur de recherche émérite au CNRS

20h30 – Soirée musicale et festive

 

 

Toute la semaine : table de lecture thématique, à La médiathèque (3 rue de la division du général Leclerc)

 

Informations : Pôle des relations internationales – 01.47.40.58.58 – relationsinternationales(at)ville-gentilly.fr