ATTENTION - Pour vous protéger du coronavirus, respectez les gestes barrières. Restez à 1 mètre minimum les uns des autres.

Hommage à Vincent Detoc, victime des attentats de 2015

Pour se souvenir, partager et transmettre la mémoire, un hommage a été rendu vendredi 13 novembre, au parc Picasso, à Vincent Detoc, habitant de notre ville, victime des attentats du Bataclan. Ce jour de 2015, 130 personnes ont été sauvagement assassinées par des terroristes du groupe État islamique dans plusieurs endroits de Paris et de sa banlieue.

 

C’est en petit comité que ce sont réunis la compagne, les enfants et la maman de Vincent Detoc, ainsi que la maire Patricia Tordjman et l’adjointe au Travail de mémoire, Nadine Herrati, au parc Picasso, autour de la plaque et la sculpture érigée en mémoire de notre citoyen d’honneur.

L’épouse de Vincent a lu un très beau poème sur l’amour de Victor Hugo.

Lien vers un extrait de l’œuvre du compositeur franco-libanais Bechara El-Khoury, choisie par la mère d’une victime, jouée lors du concert « Il fait novembre en mon âme », en hommage aux victimes du terrorisme, par l'Orchestre de Chambre de Paris.

Le soir, de nombreux Gentilléens, amis et voisins de Vincent, sont venus se recueillir.

 

 

La maire a rappelé que cet architecte de notre commune avait activement participé au projet de couverture du RER B et au parvis qui prolongera la structure. Cette place, lorsqu’elle verra le jour, portera le nom de Vincent Detoc, a-t-elle précisé, en juste retour de son apport à la communauté de sa ville.