Exposition Maison Doisneau - André Kertész, marcher dans l'image

Ajouter à mon calendrier 2019-11-21 17:00:00 2020-02-09 17:00:00 Exposition Maison Doisneau - André Kertész, marcher dans l'image Si plusieurs générations de photographes se reconnaissent une dette envers Kertész, c’est parce qu’il a légué une oeuvre singulièrement innovante, construite à l’écart des courants et des commandes. Cette oeuvre a fait l’objet de nombreuses études, mais sa pratique du 24x36 demeure étonnamment indistincte et méconnue. Or, pour reprendre les mots de John Szarkowski (conservateur du MoMa de New York), « Plus peut-être que tout autre photographe, André Kertész a compris l’esthétique particulière de l’appareil portatif et l’a rendue manifeste ». Une étude récente et inédite menée sur les négatifs originaux conservés par la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine a permis de reconstituer pour la première fois la continuité chronologique des images que le photographe a prises entre 1930 et 1936 avec son Leica. Fruit de cette recherche, l’exposition propose de remonter à ce moment de la prise de vue et d’observer ces quelques pas de Kertész dans des images d’un genre nouveau. Exposition coproduite par la Maison de la Photographie Robert Doisneau et la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine Vernissage jeudi 21 novembre 2019 à 18h Entrée libre Renseignement à la Maison de la Photographie Robert Doisneau Maison de la photographie Robert Doisneau Ville de gentilly contact@gentilly.fr Europe/Paris public
Du 21 novembre 2019 au 09 février 2020
Découvrez un ensemble d'images d'André Kertész, prises entre 1930 et 1936 avec son Leica, et rassemblées pour la première fois. Une occasion d'observer ces quelques pas du photographe dans des images d'un genre nouveau.

Si plusieurs générations de photographes se reconnaissent une dette envers Kertész, c’est parce qu’il a légué une oeuvre singulièrement innovante, construite à l’écart des courants et des commandes. Cette oeuvre a fait l’objet de nombreuses études, mais sa pratique du 24x36 demeure étonnamment indistincte et méconnue. Or, pour reprendre les mots de John Szarkowski (conservateur du MoMa de New York), « Plus peut-être que tout autre photographe, André Kertész a compris l’esthétique particulière de l’appareil portatif et l’a rendue manifeste ».

Une étude récente et inédite menée sur les négatifs originaux conservés par la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine a permis de reconstituer pour la première fois la continuité chronologique des images que le photographe a prises entre 1930 et 1936 avec son Leica. Fruit de cette recherche, l’exposition propose de remonter à ce moment de la prise de vue et d’observer ces quelques pas de Kertész dans des images d’un genre nouveau.

Exposition coproduite par la Maison de la Photographie Robert Doisneau et la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

Vernissage jeudi 21 novembre 2019 à 18h

Entrée libre

Renseignement à la Maison de la Photographie Robert Doisneau

Lieu :