Education à la citoyenneté et solidarité

L'éducation à la citoyenneté et à la solidarité vise à faire comprendre aux citoyens les interdépendances internationales et les enjeux globaux qui nous touchent au quotidien. Elle vise également à réfléchir à des solutions alternatives pour un monde plus solidaire. A Gentilly, de nombreuses actions ont lieu en ce sens : Festival des solidarités, sensibilisation autour de la Journée mondiale de l'eau, projet d'associations de solidarité internationale, etc.

L'éducation à la citoyenneté et solidarité vise à faire comprendre à chacun la complexité du monde et de ses mécanismes, qui peuvent être sources d'inégalités en tous genres. L'objectif final est de réfléchir à des solutions alternatives pour un monde plus juste, plus durable et plus solidaire. La démarche citoyenne émerge ainsi d'actions individuelles mais aussi collectives, avec par exemple les associations de solidarité, ou encore institutionnelles.

L’éducation à la citoyenneté et solidarité se veut une éducation dynamique, ouverte à la participation active et créative, orientée vers le changement et l'action. Sa démarche pédagogique peut se résumer par la formule : s'informer - comprendre – agir, des éléments constitutifs de l'apprentissage de la citoyenneté.

EDUCASOL définit cette notion de la manière suivante : 

"L’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale permet à chacun de comprendre les mécanismes d’interdépendance et d’exclusion dans le monde, de prendre conscience de l’importance d’une démarche citoyenne ayant pour but de favoriser une solidarité entre les territoires, les générations, les groupes sociaux… et d’agir pour la construction d’un monde solidaire."

(EDUCASOL, la plateforme de référence pour l'éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale.)

Ainsi, l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité aux individus de changer leur perception du monde et des comportements à adopter, tout en gardant un esprit critique.

Organisé depuis 2006 à Gentilly, Le Festival des solidarités, anciennement la Semaine de la solidarité internationale, vise à partager avec le plus grand nombre de Gentilléens les actions de coopération décentralisée avec Duguwolowila ainsi que les projets menés par les associations gentilléennes de solidarité locale et internationale. C’est le rendez-vous national pour promouvoir et célébrer une solidarité ouverte au monde et aux autres. Associations locales et municipalité organisent ensemble des évènements festifs et conviviaux sur des thèmes essentiels comme les droits humains, les migrations, la paix,…) pour donner envie aux citoyen.ne.s de tout âge d’agir pour un monde juste, solidaire et durable au niveau local et international.

Dans un monde de plus en plus interdépendant, la construction d’un monde juste et durable passe par la défense des droits de chacun et nous concerne tous.

Si vous souhaitez participer au Festival des solidarités, contactez le pôle des relations internationales : 01 47 40 58 58 ou relationsinternationales[at]ville-gentilly.fr

Festival des solidarités 2018

Le Festival des solidarités 2018 a une fois de plus réuni des centaines de gentilléens autour de la notion de solidarité. Le lancement du festival le vendredi 16 novembre sur le parvis de la Mairie et en salle des fêtes a permis aux familles gentilléennes de participer à différents ateliers : grand jeux en bois, goûter solidaire proposé par les associations Les amis de Comé et Les étincelles, graffitis sur T-shirt, calligraphie, etc. En partenariat avec le Conseil départemental pour son lancement du Festival Un notre monde, cette soirée a aussi été l’occasion d’un temps de débat sur l’engagement des jeunes aujourd’hui.

La quinzaine a aussi été marquée par des évènements associatifs forts, comme une soirée sur les droits des femmes avec l’association Femmes solidaires, les 8 heures de solidarité avec la Palestine avec l’Association France Palestine Solidarité ou encore l’évènement de France Amérique Latine autour de la situation politique au Brésil et en Colombie. N’oublions pas la projection intergénérationnelle à la Maison des familles, qui a réuni des retraités, des familles, des enfants autour de films africains dans le cadre du festival Ciné regards africains de l'association Afrique sur Bièvre.

Festival des solidarités 2017

Cette édition s’est déroulée autour des thématiques de l’engagement et des droits humains : projections, débats, musique, spectacles, rencontres...

Un temps fort a été le spectacle « Méta Tounganna » (« Je pars à l’aventure ») réalisé par L’atelier des Gents et Takari Taka et avec la participation d’élèves du Conservatoire d’Arcueil. Douze jeunes sont auteurs et interprètes : Abdoulaye, Aboubacar Sidick, Adama, Alpha, Dama, Kaly, Mikel, Moussa, Oumar, Samir, Sékou et Souleymane. De l’écriture des textes à la représentation finale, chacun a pu raconter son difficile et riche parcours de vie. Ces jeunes, venus de pays différents (Mali, Guinée, Côte-d’Ivoire, Bengladesh…) qu’ils ont fuis pour des raisons variées (la misère, la guerre, la persécution…) sont des « mineurs isolés étrangers ». Sans représentant légal sur le territoire français, ils sont accueillis au sein de l’établissement Gaïa 94 à Gentilly.

En 2016 : projections-débats, expositions, concert, rencontres..., autour des thèmes des migrations, de l'eau potable et de l'assainissement, en présence de délégations malienne et allemande.

En 2015 : les divers événements prévus ont tous été annulés en raison des attentats survenus le 13 novembre 2015, à l'exception d'une projection-débat et d'une animation pour les enfants qui a été reportée. Etaient prévus : réunion de solidarité avec les migrants, spectacle sur les dérèglements climatiques, projections-débats pour les scolaires et tout public, concert...

En 2014 : salon du livre, projections-débats pour les élèves et les adultes, spectacle musical pour les enfants, échanges sur l'engagement citoyen des jeunes, contes, repas partagé et échanges avec les associations de solidarité internationale.

En 2013 : projection-débat pour les scolaires et tout public, échanges et rencontres sur l'engagement solidaire des jeunes, projection-débat sur les handicaps et les préjugés, buffet du monde et animations par des associations gentilléennes.

En 2012 : projection de film, débat sur l'engagement citoyen et associatif dans la solidarité internationale, concert.

En 2011 : rencontres autour de la coopération tripartite Gentilly-Duguwolowila-Freiberg, concert de salsa.

En 2010 : salon du livre sur le thème du cinquantenaire des indépendances africaines organisé par l’association Bièvre Plurielle, échanges sur la coopération avec la commune malienne, diffusion d’un film au collège Rosa Parks.

Les enjeux liés à la gestion de l’eau, à la fois ici et là-bas, sont un sujet important pour la ville de Gentilly. La question de son mode de gestion est aujourd’hui au cœur du débat public puisque la ville et son territoire réfléchissent aujourd’hui à un possible retour vers une gestion publique de l’eau. Dans le même temps, on se pose des questions similaires dans la ville malienne de Duguwolowila, en coopération avec Gentilly, où un projet d’amélioration d’accès à l’eau et l’assainissement est en cours depuis 2016. De même, de nombreuses associations gentilléennes se positionnent sur des projets touchant de près ou de loin à la question de l’eau et de sa gestion. A la croisée de ces différentes actions, il est important que les gentilléens soient sensibilisés à l’importance de la préservation de cette ressource, bien commune à tous les êtres vivants.

Journée mondiale de l'eau 2019

L'année 2019 a été l'occasion de dédier toutes les actions autour de la Journée mondiale de l'eau au thème L'eau source de vie. L'eau est un bien commun à toute l'humanité. Elle nous est tous nécessaire pour vivre. La journée du mercredi 20 mars a réuni plus d'une centaine d'enfants à la Maison de l'enfance. Le matin un grand jeu par équipes de 8 enfants destinés aux maternels leur a permis de défier la perte de la moindre goutte d'eau et de remplir leur bouteille-totem à 80%, puisque c'est ce dont a besoin le corps humain en eau. L'après-midi, les élémentaires ont découvert l'impact de leur consommation (vêtements, électronique, alimentaire, etc.) sur les ressources en eau de la planète. Par équipes ils ont pu acheter puis ont dû réajuster leur consommation face à une projection dans le futur où nous viendrions à manquer en eau.

Une après-midi verte à la Maison des familles, le mercredi 13 mars, a rappelé que les plantes et tous les organismes vivants ont besoin d'eau pour vivre et grandir. Suite au projet de certains habitants de faire pousser des semis, ceux-ci étaient donnés gratuitement aux habitants pour qu'ils puissent les faire pousser chez eux. A côté de ce don de semis, un atelier ludique a permis à tous de découvrir comment l'eau est un élément primordial de la vie des plantes et comment sa pollution peut les affecter.

L'autre temps fort a été la possibilité pour tous les enfants gentilléens de participer à un concours dessin intitulé L'eau c'est la vie. Vous pouvez voir ci-dessous les trois dessins, ayant gagné, suite à vote d'habitants présents à la Maison des familles, suivant leur catégorie : grande section - CP, CE1-CE2 et CM1-CM2. Plus de 90 dessins ont été exposés à la Maison des familles pour la clôture du concours le vendredi 22 mars avec une projection du film "Le voyage de l'eau", offert en DVD aux gagnants.

Catégorie CM1-CM2
Catégorie CE1-CE2

 

Catégorie Grande section - CP

 

 

 

 

 

 

 

 

Journée mondiale de l’eau 2018

La Journée mondiale de l’eau le 22 mars 2018 a été l’occasion  pour tous de découvrir que l’eau et sa gestion sont aujourd’hui source de réflexions partout dans le monde. Les enfants des différents accueils de loisirs de Gentilly ont passé l’après-midi du mercredi 21 mars à la Maison de l’enfance et participé à des projections, ateliers, jeux, expériences ou encore récits autour de l’eau et l’assainissement. Certains ont même présenté le travail qu’ils avaient réalisé auparavant sur ces thèmes. L’association Umanah présentait également ses projets internationaux aux enfants. Prendre conscience que l’eau est un bien commun a fait l’objet d’une réunion publique réunissant différents acteurs de l’eau le jeudi 22 mars. L’exposition « Eau et climat » est venu compléter ce débat. A la Maison des familles, les enfants et parents se sont confrontés aux défis du changement climatique autour d’un jeu pour sauver la planète et ses ressources en eau. Enfin, un forum citoyen, organisé par l’association CODHO et avec l’intervention de la Coordination Eau Île-de-France, a suscité des débats intéressants sur la gestion de l’eau à Gentilly mais aussi sur la situation dans d’autres pays.

Film sur l'engagement international : Le film Quand les Gentilléens s’engagent dans le monde – Témoignages d’associations et de citoyens de Gentilly a été réalisé en 2012 à la demande de la ville de Gentilly par Esteban Villarroel (société Alest’image).

Ce documentaire donne la parole à huit acteurs associatifs œuvrant dans le domaine de la solidarité internationale : histoire de leur association, motivations de l’engagement, expériences vécues…

Les associations de solidarité internationale qui témoignent sont les suivantes :
- Association des Amis de Comé (AssAcom)
- Association des ressortissants de Waïnka en France (ARWF)
- Association France Palestine Solidarité - comité gentilléen (AFPS)
- Association pour le développement de Hadoubéré en France (APDH)
- Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) - Terre solidaire
- Femmes de Baïla en France
- France Amérique Latine - comité gentilléen (FAL)
- Un geste, une vie pour Haïti (GEVIHAITI)

Deux jeunes Gentilléens (Maëva Maouchi et Martin Salon) témoignent également de leur engagement dans un projet de solidarité à l’étranger qui leur a beaucoup apporté, l'un au Togo et l'autre au Mali.

Le DVD du film est disponible gratuitement sur demande auprès du pôle des relations internationales : 01 47 40 58 58 - relationsinternationales(at)ville-gentilly.fr.

Cliquez ici pour visionner le film.